Voyager avec ses enfants de Lonely Planet, une bible pour les parents ?

Voyager avec ses enfantsDu moins, c’est ce que prétend le sous-titre de cet ouvrage.  Voyager avec ses enfants, publié par l’éditeur de guides de voyage très connu Lonely Planet, est au premier abord un très beau livre.  Une bible ? Le mot est peut-être un peu fort, mais tout de même ce livre est le fruit de bien des efforts de synthèse.

82 destinations, classées selon leur continent respectif, sont sommairement abordées pour inviter au voyage en famille.  Cette sélection est précédée d’une introduction qui présente les types de voyage à tenter ou privilégier (en camping, voyage de plongée, en bateau, dans le désert, etc.) accompagnés de conseils spécifiques pour la sécurité de vos enfants et d’une liste de pays à favoriser selon l’expérience retenue.

Les plus + !

  • La rubrique « Bibliothèque du petit voyageur » : Très bien pensée, elle présente une sélection de contes, légendes, courtes histoires ou encore bandes dessinées mettant en vedette le pays à visiter !  Un incontournable pour familiariser l’enfant (et les parents !) avant le départ et le préparer au niveau des différences culturelles avec lesquelles il devra composer.
  • La section « Précautions » vous propose des astuces, des trucs et des points particuliers à considérer.  Outre les recommandations habituelles (vols, lieux à éviter le soir, maladie, etc.) ces infos pratiques vous éviteront de trimballer inutilement une poussette dans les trop étroites ruelles de Venise ou de planifier en vain un safari en Tanzanie avec votre gamin de moins de sept ans …
  • Des mets traditionnels et des alternatives susceptibles de plaire aux enfants vous sont proposés lorsqu’il sera temps de passer « À table ».
  • Une courte rubrique « Carnet de santé »vous informe des vaccins obligatoires et suggérés pour chaque pays.

Les moins  : (

  • L’édition étant européenne, les prix sont en euros et les distances et le décalage horaire sont calculés à partir de Paris. Petit travail de conversion en vue …
  • Léger bémol : les splendides photographies qui colorent le bouquin mettent bien souvent de l’avant des enfants natifs du pays en question … Bien aimé voir un peu plus de jeunes bourlingueurs en action !

Que ce soit pour découvrir des animaux insolites, planifier des activités sportives qui sortent de l’ordinaire ou orchestrer une tournée de monuments historiques de manière ludique qui n’ennuiera pas les enfants, le livre foisonne en suggestions.  Il abonde également en trucs et astuces de toutes sortes qui plairont grandement aux parents au moment d’entamer les préparatifs et les bagages.

Voyager avec ses enfants n’est peut-être pas une bible, mais il constitue une bonne première introduction.  À feuilleter afin d’alimenter la machine à rêves et pour faire un choix en famille d’une prochaine destination.  N’en demeure ensuite qu’à vous d’aller approfondir vos connaissances sur le pays retenu … ou encore de choisir de vous réserver quelques surprises !

Voyager avec ses enfants: – La bible des parents voyageurs

Sophie Caupeil, Jean-Bernard Carillet, Sandrine Gallotta et Jonathan Tartour.  Lonely Planet 2010. 223 p.
Publicités
Cet article, publié dans Trucs et astuces, Un monde à lire, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Voyager avec ses enfants de Lonely Planet, une bible pour les parents ?

  1. Mmmm… J’ai feuilleté ce guide, pour le fun… Je n’ai malheureusement retenu aucun de leurs « précieux » conseils, il me semble que les enfants ne sont pas si fragiles.
    Et puis, le voyage budget des temps modernes, avec enfants ou pas, c’est avec le couchsurfing que ça se passe! Meilleur que tous les guides du monde, et gratuit en plus! http://www.couchsurfing.org/

  2. Mawoui dit :

    Tout-à-fait d’accord, les enfants ne sont pas si fragiles ! C’est un mythe que je tiens à défaire et je vois que de ton côté tu as déjà tout un bout de chemin de parcouru en ce sens ! 🙂
    Je crois qu’il constitue une brève première approche intéressante pour parents qui préfèrent le confort douillet à l’aventure et en ce sens, je ne m’y connais absolument pas … peut-être seulement leur donner envie de sortir un « brin » des sentiers battus.
    J’ai également aussi couchsurfé seule auparavant. Je pars très prochainement en Amérique Centrale avec ma poulette et à 20 mois et le terrible two qui est à fond la caisse, je jongle et j’hésite vraiment avec cette idée. C’est absolument génial pour faire de belles rencontres ! Effectivement que question budget c’est l’idéal !

    Néanmoins, malgré tous ses défauts, je crois que ce livre demeure une introduction intéressante pour une famille qui n’a pas le tempérament aussi aventurier.
    Un livre bien générique on s’entend !

    Très heureuse que tu sois passée ici !

  3. En fait, mon expérience se résumerait à ceci: à part une virée ou deux, je n’ai jamais vraiment voyagé avec mes enfants. Eux par contre (j’en ai cinq, soit dit en passant) ont presque fait le tour du monde avec moi.
    Un enfant qui voyage, c’est comme un livre qui s’écrit avec dis mille encres, c’est trop génial!

  4. Amérique Centrale? Tu vas où? Ce serait l’fun de se croiser, on va partir du Mexique pour se rendre au Guatemala… Ma fille pourra s’occuper de la tienne pendant qu’on se jaserait ça!!!

    • Mawoui dit :

      Lol ! Mexico querido y lindo !!
      Je tiens absolument à te croiser, mais ça ne risque pas d’être au Mexique prochainement… je lis l’actualité mexicaine quotidiennement, adorant ce pays et le grand-père de ma fille y habitant. Ce fût le premier voyage de mon bébé lorsqu’elle avait sept semaines et la veille de notre départ, super commando dans le Guerrero … Une cinquantaine de mort en une seule nuit. Le taux de violence actuelle me sidère et Calderón semble privilégié la relance du tourisme (il fait la promotion de son pays dans des capsules touristiques) plutôt que d’assumer son désastreux échec contre les narcotrafiquants. M’enfin, j’y retournerai à coup sûr, y’a le Chiapas et Veracruz que je veux approfondir quand le climat se sera calmé. Guatemala ! J’adorais ! Risque d’être un fort beau trip ça !

  5. Chrissand dit :

    Pour l’instant j’ai pas encore eu l’occasion de partir en avion avec mon petit, je redoute ces longs trajets. Premier test cet été avec la corse mais en bateau!

    • Mawoui dit :

      Première belle approche, le bateau !
      Je rentre tout juste du Costa Rica, et les vols avec deux escales se sont bien passés ! (À mes yeux, peut-être pas aux oreilles des autres voyageurs… 😉 ) Néanmoins, je trouve que se risquer nous fait apprendre sur nous-même, trouver des trucs pour divertir son enfant et retenir son attention et surtout apprendre à passer par-dessus le regard ou le jugement de certains gens autour de nous qui tristement parfois croit que la planète leur appartient …
      Je crois que l’idéal finalement, c’est s’adapter tranquillement à la réalité de l’enfant. Je réalise des voyages avec ma fille en voiture depuis qu’elle est très jeune et elle ADORE maintenant rouler durant des heures ! Quant à l’avion, suffit de présenter ça comme une aventure en somme !
      Bon séjour en Corse !

  6. Si ça se trouve on a du se croiser ! Je suis rentrée le 10 décembre. D’ailleurs vous pouvez consulter mon carnet de voyage au Costa Rica sur mon site.

    Chrissand

  7. Tiphanya dit :

    J’hésitais à me procurer ce livre, mais finalement je vais attendre et à la place me plonger dans « La Joie du voyage en famille – Petites digressions sur l’école buissonnière » où le regard des autres semblent être abordé justement.
    Vivement que ma fille soit plus grande pour qu’on se lance dans l’aventure (elle n’a que deux mois, oups)

  8. sandrineve dit :

    Ce livre est très intéressant et peut vraiment aidé certaines familles à se décider, mais si vous êtes déjà parents voyageurs-baroudeurs, les conseils sont un peu « exagérés »: les enfants sont effectivement plus costauds et s’adaptent plus facilement que ce que l’on croit!

    • Mawoui dit :

      Effectivement, les enfants s’adaptent si aisément. Néanmoins, la plupart des conseils promulgués dans ce livre ne m’ont pas apparu exagéré, justement contrairement à d’autres livres du genre. Ils s’en tiennent principalement aux différences culturelles et non à des généralités avec les enfants que nous sommes habitués d’entendre. Toutefois, il demeure un ouvrage bien sommaire qui est là, me semble-t-il, pour orienter les préliminaires d’un choix de destination avant tout.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s