Le Québec dans les yeux de 10 journalistes et blogueuses spécialisées en voyage

«Je trouvais désinvolte d’avoir couru le monde en négligeant les trésors des proximités»

Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson

 

Je me souviendrai toujours de ce moment où je survolais l’Abitibi-Témiscamingue, admirant ses magnifiques espaces verts où serpentaient les rivières. Je quittais Rouyn avec dans mes bagages le magnifique livre de Mathieu Dupuis, qui porte sur ses racines, en guise de souvenir. J’admirais son talent de photographe depuis plusieurs années déjà et je feuilletais le livre avec envie.

Mon Québec était beau. Et j’avais encore une fois eu la chance de découvrir un bout de ma vaste, riche et inépuisable province. Je repartais le regard pétillant, tout comme maintes fois je suis repartie le regard teinté de ce ravissement. 

Il y a les Îles-de-la-Madeleine, où je suis instantément tombée amoureuse;  cet été où j’ai avalé des kilomètres teintés d’air salin, de l’étonnante Côte-Nord vers le Bas-du-fleuve en passant par la Gaspésie lors de cette fabuleuse aventure avec Marie-Julie Gagnon et nos filles ; cette virée en Gaspésie alors que ma fille avait à peine quelques mois ; cette fabuleuse tournée mystère au Saguenay Lac-Saint-Jean où j’ai adoré la plage de la Pointe-Taillon ; ces surprises en Mauricie ; cette découverte d’une gang d’artistique à Rouyn-Noranda et du fabuleux Parc-Aiguebelle. Et tous ces roadtrips, nombreux, effectués en solo dans ma vieille jeep en traversant les Laurentides, Lanaudière, le Centre-du-Québec, l’Outaouais ; ou encore ma Montérégie natale où j’ai randonné amplement, jouer de la guitare dans ses forêts et où je me suis si souvent baignée dans ses lacs une fois la nuit venue.

Il y a un brin de cela dans ce beau livre qui est publié aujourd’hui ; mais qu’un modeste brin car j’y apporte une touche bien minime par rapport à mes 9 coauteures et notre exploratrice en chef, initiatrice de ce fabuleux projet, Marie-Julie Gagnon. 10 voyageuses qui n’ont surtout par perdu cette capacité d’essayer et de se confronter, mais aussi de s’émerveiller et de s’étonner chez elles.

On a beau aimer explorer passionnément le vaste monde, je crois profondément qu’il faut d’abord et avant tout approfondir et connaître ses racines. Celles où j’aime m’ancrer et que j’aime sillonner en roadtrip en avalant des kilomètres ne cessent de m’envoyer l’image d’une province riche, étonnante, constamment à découvrir et à partager.

Alors, vous explorerez vous aussi le Québec cet été ?

Testé et approuvé, le Québec en plus de 100 expériences extraordinaires, Éditions Parfum d’Encre, mars 2017. Collectif dirigé par Marie-Julie Gagnon avec Anne Marie Parent, Anne Pélouas, Jennifer Doré Dallas, Isabelle-Marjorie Tremblay, Pascale Langlois, Sara-Émilie Nault, Marie-Ève Blanchard, Marie-Michèle Doucet et Véronique Leduc.Photographies : les auteures et Mathieu Dupuis.

Partout en librairie à compter du 14 mars 2017.

opc1577_teste-et-approuve_c1_web_hd

N.B. : Le bouquin n’est pas encore disponible en Europe. Pour les Européens, en juin dernier, notre exploratrice en chef et moi-même avons également mis à jour et bonifié le Guide Évasion Québec publié chez Hachette.

 

Publicités
Cet article, publié dans Actualités / Événements, Québec, Voyage littéraire, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s