Ici et là…

Tandis que de nouveaux projets germent tranquillement en moi et que je me fais ici plus discrète, je ne chôme pourtant pas.  J’écris ça et là, collabore avec Moi, mes souliers, le portail des Globe-trotteurs, réalise quelques piges dans le domaine du tourisme, tout en prenant plaisir à renouer avec la culture artistique montréalaise, tant littéraire que musicale. Je renoue aussi avec de grands comme de méconnus auteurs mexicains, nicaraguayens et autres, flirte avec une panoplie d’écrivains et explorateurs, me faisant ainsi bien plus voyageuse littéraire qu’écrivain voyageur… C’est bon !

Mes longues absences de ce blogue s’explique aussi par le fait que j’ai eu la folle idée de retourner sur les bancs universitaires afin d’aller plancher sur des cours en guise de préparer la rédaction de mon mémoire.  Le sujet ? Toujours imprécis et à l’état embryonnaire, mais consacré certainement à un écrivain voyageur méconnu (ben quin !)

Je ne vous cacherai pas la difficulté de renouer avec cette pensée intellectuelle et par moment bien élitiste … que voulez-vous, je m’y suis toujours drôlement sentie, artiste et communicatrice plus qu’intello.  Je me perçois plutôt comme une baroudeuse qui aime le  lyrisme et qui appréhende l’univers qui l’entoure de manière poétique et sensible.  Le poétique et le sensible ont certes une petite place dans les études supérieures… mais en autant que tout soit « pensé », « scientifisé » pour paraphraser un professeur… ouais, ouch.. je sais ;-(  M’enfin, je vais tenter de garder le cap sur mon projet sans trop me perdre dans ses méandres bien tordus de la pensée par moment… A ver !

Je m’amuse donc et joue un brin à la touriste chez moi avant de retourner au printemps sur la route aux États-Unis et en Europe.  Cette année en tant que guide, j’ajouterai Chicago à mon arc ;-).  Finalement, je tente de créer en conciliant mon rôle de maman à temps plein avec une petite exploratrice que j’ai bien hâte de ramener à nouveau avec moi dans mes bagages.  Pour pallier à l’envie d’ailleurs on compense par de petites escapades.  Je prépare d’ailleurs aussi une petite conférence sous la thématique du voyage avec les enfants qui sera présentée en novembre  par les Aventuriers Voyageurs. Sans prétention, elle se veut le fruit de réfléxions et d’expériences pour donner l’envie d’oser…

C’est donc la raison pour laquelle vous me retrouverez d’autant plus ici.  Contradictoire hein dans ce flot de projets qui cumule ? La raison est simple : cet exutoire est absolument nécessaire à la conservation de mon équilibre mental !

Finalement, je vous suggère fortement un livre pour votre plaisir ou à offrir cet hiver dans vos bas de Noël : La Bible du Grand Voyageur de Lonely Planet. Co-écrit par Anick-Marie Bouchard, une jeune québécoise qui n’a pas froid aux yeux et qui gagne à être découverte.  Je n’en ferais pas tout de suite une critique ici (elles pullulent, notamment Gary Lawrence en a fait selon moi une très juste lecture), mais si j’avais eu un seul livre à lire avant quelques voyages ou entreprendre mon trip seule en camping dans les Rocheuses canadiennes, cela aurait été certainement celui-là ! Un must pour le voyage alternatif responsable et plus écolosensible, pour méditer sur le voyage au féminin et pour entrevoir la route autrement ! Pour en savoir un
peu plus sur Anick-Marie et ses milliers de kilomètres parcourus en stop au travers de la planète, découvrez son site ou cette entrevue de Marie-Julie Gagnon.

C’est donc ici et là que vous me trouverez tout en continuant de m’accoster ici parfois, venir vous confiez (pfff…) états d’âmes et petites et vitales escapades…

* Psst … désolée pour les erreurs de typo et incongruences … j’apprivoise WordPress sur mon téléphone et ce n’est vraiment pas le top 😉

Publicités
Cet article, publié dans Actualités / Événements, Écrivains voyageurs, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Ici et là…

  1. Il fait bon te lire, toi et tes millions de projets que tu réussiras tous avec brio (et même plus). Continue de faire confiance à la vie, elle te le rendra. J’ai lu dans une vitrine d’aéroport tantôt un truc du genre : si on se laissait accomplir ce qu’on est en mesure d’accomplir, on se couperait le souffle!
    xoxox

    • Mawoui dit :

      Jennifer ! Toujours le bon mot ou la pensée juste qui me fait sourire ! MERCI !
      Profites bien de ce bref passage sous les palmiers malgré le boulot 😉

  2. Ça faisait un bail oui! Et pour ce qui est de l’écriture, puisqu’on en a déjà parlé, c’est plutôt difficile de s’y soustraire… Alors à bientôt!

    • Mawoui dit :

      Absolument ! J’aurais bien aimé me soustraire du travail analytique qui y est lié cependant… Semblerait que ce soit mon chemin … ma plume créative ne perd rien pour attendre… elle roupille en s’affûtant dans l’attente du moment opportun 😉 À bientôt Yves !

  3. Merci pour ce petit clin d’oeil que je viens de voir… Je suis toujours partante pour une petite rencontre entre Ahuntsiquoises et je ne veux certainement pas rater ta conférence, j’ai déjà les billets grâce à Moi, mes souliers !

  4. Greg PAQ dit :

    Merci de sortir de ton silence ! Ca fait plaisir de te lire 😉

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s