Fort Pierce et le Comté de Ste-Lucie

J’ai laissé décanter quelque peu l’air salin de la côte est floridienne. Le laisser reposer pour trouver une certitude : aurais-je envie de le retrouver? Moi qui ai toujours soif d’ailleurs et de nouveau, je me dis que oui, certainement, j’y retournerais.

Situé entre la familiale Space Coast* au nord et les condos plus huppés de West Palm Beach et de Boca Raton au sud, le comté de Saint-Lucie émerveillera quiconque s’étant fait une idée d’un état où les plages ne seraient que brunes, le sable sentirait trop la noix de coco et les chaises de plastiques pulluleraient sous les corps huilés. Secret bien gardé ? Du moins, les plages quasi désertes par endroits et restaurants de bord de mer à l’âme sympathique détonnent et étonnent.

Hutchison Island

Hutchison Island

Siège du Comté, Fort Pierce est une petite ville de 40 000 habitants que l’on surnomme « Sunrise City ». À l’origine village de pêcheurs, elle servit durant la Seconde Guerre Mondiale comme base d’entraînement à l’armée états-unienne. On retrouve d’ailleurs le National Navy UDT-SEAL Museum sur la partie nord de Hutchinson Island, musée militaire qui met de l’avant cette force spéciale qu’est l’armée de guerre de la mer, de l’air et de la terre (SEAL étant un acronyme de Sea, Air, And Land ). Pour les amateurs … Outre cet important musée, un aquarium et l’Institut Océanographique de Harbor Branch octroient à la région un caractère propice à l’étude du milieu marin.

L’ensemble des résidents du comté sont répartis non loin de la mer et côtoient condominiums, maisons d’hébergement, petits hôtels. Rien à voir avec les villes au sud, on se croirait davantage en Virginie, un brin plus riche tout de même, ou en Caroline, l’air frais en moins.

Inlet, Fort Pierce

Inlet, Fort Pierce

Fort Pierce Inlet, State Park

Fort Pierce Inlet, State Park

IMG_1814

Celle que l’on nomme Treasure Coast est l’un des endroits les moins développés de la côte est. Les plages tranquilles de Hutchinson Island en font foi ; on peut aisément y pratiquer la pêche, le surf, kit-surf ou encore l’équitation. On y retrouve aussi une Floride consciente et impliquée : entre mai et août, la luminosité près des plages est réglementée afin de favoriser la ponte des tortues. Et la végétation de bord de mer est grandement préservée, on doit constamment emprunter les accès spécifiquement identifiés à cette fin. Les gens y vivent de la cueillette des agrumes, c’est de fait un centre florissant de l’agrumiculture depuis quelques années, ou encore de la vente de produits maraichers. Quelques tours à condos, mais si peu, ont poussé ça et là et côtoient des maisons de bords de mer et petits et bas complexes. C’est une Floride pas tout-à-fait sauvage comme peut l’être la côte ouest, mais si loin de l’idée qu’on s’en fait.

Frederick Douglas Beach

Frederick Douglas Beach

Vue sur le Inlet (bras de mer), Fort Pierce

Vue sur le Inlet (bras de mer), Fort Pierce

Bluewater

Bluewater

Le bord de mer est agréable au regard, les récifs naturels et artificiels propices à la pêche et à la plongée abondent; on retrouve des ambiances latines, reggae ou typiquement costariciennes dans certains restos, comme au Bluewater où l’on déguste des calmars frits et des plats accompagnés de riz et fèves noires traditionnels, le fameux Gallo Pinto !, sur des tables en planche de surf. Cette Floride goûte oui le soleil, mais surtout elle apparaît comme dénuée de touristes. Certes, plusieurs États-Uniens y possèdent des condos et s’y passionnent pour le golf; n’empêche on ressent davantage de familiarité, d’esprit de communauté que dans bien d’autres villes plus au sud…

On y fait doucement le plein d’énergie, d’activités et de repos bien loin des gros centres urbains et des grosses chaînes hôtelières. Et qui sait, vous pourriez être là au bon moment et admirer comme moi fortuitement le ciel s’illuminer et s’éventrer au début de la nuit, attablée sur la terrasse sablée du restaurant On the Edge. Cap Canaveral étant tout près, il n’est pas rare d’assister au lancement d’une fusée…

***

Y aller …

Ce n’est pas le choix qui manque : 5 aéroports sont situés à deux heures et moins : MCO, PBI, MIA, FLL, MLB…

Pour les vols directs, j’ai essayé Allegiant, dont j’étais l’invitée, qui décollait de Plattsburgh, et qui atterrissait à Fort Lauderdale. Les départs sont également possible de Burlington. Selon mes comparatifs, et pour ce temps précis de la mi-février, le même vol direct d’une compagnie aérienne quittant YUL au même temps de l’année aurait aisément coûté le double…

Hébergement :

Plusieurs petits hôtels longent la côte ça et là, mais la location de condominium demeure sans doute ce qu’il y a de plus rentable question rapport qualité / prix et vous reviendra en général moins dispendieux la nuitée que l’hôtel.  Considérant que vous avez accès en tout temps à une cuisine, c’est nettement à considérer. Vous trouverez plusieurs condos sur le site http://fr.homeaway.ca/ .

Plogue / Coup de coeur : Néanmoins, j’ai un parti pris, et ma préférence va au condominium récemment acquis et décoré avec goût par un couple d’amis. Idéal pour les familles et retraite de golf ou d’écriture 😉  Plus d’infos ici.

*Un tout récent article de Gary Lawrence dans le Devoir traite justement de la Space Coast ici.

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques d'écume, Floride, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Fort Pierce et le Comté de Ste-Lucie

  1. Dana@skullcro dit :

    Les plages des photos sont magnifiques. ça donne vraiment envie d’aller y faire un tour. Merci pour les descriptions, les adresses et tout.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s