Suivrez-vous la Course Évasion autour du monde ?

Et puis ?

De mon côté, je dois faire une confession : alors que j’étais morte de jalousie il y a quelques mois, je ne suis aucunement attristée de ne pas être abonnée au câble présentement.  Du moins pour cette seule émission, on s’entend, car s’il y a une seule chaîne pour laquelle je paierais, ça serait bien le Canal Évasion. Néanmoins, je ne me ferai peut-être pas que des amis ici (et je risque peut-être d’évincer toutes mes chances d’animer un jour une émission de style Fourchette et sac à dos (je serais tellement bonne pourtant !!)), mais l’approche préliminaire de cette émission me laisse quelque peu perplexe …

Je suis allée à quelques reprises « zieuter » les blogues des participants.  Et une grande peur, voir une énorme crainte noire, depuis me traverse.  Est-ce simplement une mauvaise impression de ma part, mais je crains d’assister à une sorte de téléréalité ayant pour thématique le voyage ? Du moins, je sens déjà que cette émission sera loin de la qualité et de la profondeur de la défunte Course Destination.  Je dois néanmoins me rappeler qu’il ne s’agit pas de la même émission.  Et que je dois laisser la chance aux coureurs…

J’ose tout de même avancer que je ne crois pas que de celle-ci jaillira de grands communicateurs et réalisateurs tels que Denis Villeneuve ou Ricardo Trogi. M’enfin, qui sait !?! Néanmoins, pour moi, c’est plutôt dénué d’intérêt (voir carrément insipide) ce que Joannie doit faire avant de partir (comme aller voir absolument tous ses amis ou se casser la tête sur quoi mettre dans ses bagages), que Gabriel appose le « check » final à sa to do list, ou qu’Éliot soit au prise au grand dilemme de sa vie en devant faire un choix existentiel entre son rasoir électrique ou un petit bic jaune (… !)

C’est drôle, en lisant tout ça, mon envie de participer à l’émission s’est rapidement éteint.  Certes, il y a Hervé qui m’a semblé touchant, terre-à-terre et profond :

« Au bout du monde, il y aura sûrement des rencontres, des amours avortés, des moments magiques qui me changeront à jamais. Tout ça dans le plus grand secret, en gardant les amis et la famille au loin. Sans un mot ni parole. « Hervé, tu vas vivre le plus grand moment de solitude de ta vie » me dit mon père. Ce moment, je le vis déjà aujourd’hui et ce n’est que le début. »

Après un voyage en Asie, ce jeune homme semble avoir bien saisi ce qui est si ténu et si riche dans le fait de voyager, se tenir au beau milieu de sa solitude en effleurant bien des possibles.  En se risquant à des rencontres et des « amours avortés », embrassant tout de même le choix de poursuivre sa route, laquelle, on ne sait trop, cette route à laquelle on décide de s’identifier et que l’on choisi de s’approprier en faisant un pas en avant et en choisissant de continuellement avancer.

Et pourtant, c’est exactement ça que nous offre la vie, même dans un quotidien ; ces rencontres, ces aventures, que l’on choisi ou non de voir, de prolonger.  La même chose. Exception faite que dans le cadre du voyage, on choisi de le ressentir à la puissance mille.  Comme si l’espace d’un moment, dans le vase clos du prétexte qu’est le mot « voyager », on s’autorisait enfin à s’y abandonner à cette vie.

Alors, suivrez-vous la Course ?  Si oui, je vous souhaite de découvrir non seulement des contrées époustouflantes, des personnes sensibles et des réalités touchantes, mais aussi du talent et de la créativité dans le travail de réalisation de ces participants.  Du talent, de la créativité, mais surtout, bien du coeur.

Tel que je l’ai avancé précédemment, il faut tout de même laisser la chance aux coureurs… Néanmoins, quant à moi, je choisi d’emblée de poursuivre ma propre course plutôt que de rester là, à regarder la parade. 😉

Publicités
Cet article, publié dans Ni chair ni poisson, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Suivrez-vous la Course Évasion autour du monde ?

  1. Mawoui dit :

    @Quelquepart … Cette dernière phrase est inspirée de toi 🙂 Merci !

  2. Greg PAQ dit :

    Je pense que tu as le profil pour présenter « Fourchette et sac à dos ». Cependant, nous sommes des milliers à vouloir la place ah ah ah!!!!
    Pourquoi je dis cela ???
    Je t’imagine bien me surprendre avec des détails historiques de Paris alors que passe ma vie à Paris. Surprenant, oui!
    A noter, j’aime beaucoup ta chute Mawoui.

    • Mawoui dit :

      Merci Greg !
      Je sais bien que nous sommes des milliers à partager ce désir … 🙂
      Mais, t’inquiètes, j’y travaille fort à ce rêve ! Hihihi !
      Et merci de m’imaginer ainsi… trouver les détails, l’insolite et le curieux dans une ville pour le partager par la suite, j’admets que ça me plait !!

  3. Quelquepart dit :

    Je ne suivais pas la Course Évasion, et je ne crois pas que je la suivrais. Tu m’as volé quelques mots, moi, je trouverai bien une façon d’utiliser ceux-ci, si magnifiques:
    ….se tenir au beau milieu de sa solitude en effleurant bien des possibles.

    Ma course évasion se sera de venir te lire encore….

  4. MJ dit :

    J’ai adoré la Course Destination monde. De grands cinéastes québécois en sont issus. Et pour ma génération, c’était une manière de voir comment c’était, ailleurs, quand on avait pas les sous- ou le courage – pour y aller soi-même. Mais, comme pour bien d’autres choses, un « remake » n’est pas nécessairement signe que ce sera « comme avant ». Évidemment, avant de me faire une idée, je me taperai quelques épisodes, mais si c’est aussi vide que ça en a l’air, je ne pense pas refaire tout mon horaire pour ça 🙂

    • Mawoui dit :

      Tu me fais vraiment réaliser comment la Course Destination était à l’époque une fenêtre sur le monde. Véritablement. Et c’est peut-être cet angle qui venait nous rejoindre autant. J’avais 9-10 ans lors de la saison où Denis Villeneuve et Patrick Masbourian ont remporté le 1er et 3e prix. Je m’en rappelle absolument encore. En fait, je crois que c’est la première émission télévisuelle qui est venue me marquer à ce point.

      Lorsque j’ai regardé les conditions de participation du concours Évasion et que j’ai réalisé que mes trente ans ne me permettaient pas d’être de l’aventure à cette nouvelle course, c’est un peu comme si j’avais vu un rêve de jeunesse me filer entre les doigts. Mais c’est ça finalement, un rêve. Ou disons plutôt, une occasion. Parce qu’au fond, qu’est-ce qui m’empêche de trouver un brin de budget (bon ok, outre mes responsabilités familiales), m’acheter une petite caméra et nourrir mon propre projet, avec l’ardeur et l’intensité que je souhaiterais y mettre ?

      Finalement, je me rends compte que je suis à même de créer mon propre tremplin. Que peut-être n’aura-t-il pas la portée ou les mêmes répercussions professionnelles que celui que choisissent ces candidats, mais qu’au fond je préfère le tracer tardivement et à ma manière en demeurant le plus intègre. Derrière l’écran d’un ordinateur ou la caméra, ou encore si un jour c’est devant, en ne demeurant qu’un relais, une courroie de transmission pour mettre de l’avant une autre réalité ou ma perception sensible de ce monde. Et voilà, je viens de saisir absolument cette impression (et à laquelle je peux me tromper, je le rappelle) qui me dérange tant dans cette course : en préliminaire, c’est la vie personnelle des candidats qui est mis de l’avant. Un peu comme si je lisais le statut Facebook d’un candidat où ce dernier n’aurait pas fait de filtre entre sa réalité personnelle et professionnelle. Et c’est ça qui est venue me chicotter un chouia (ok, plus qu’un chouia…). Parce que ces candidats ont la chance d’avoir une tribune pour révéler leur talent et leurs visions du monde et non se mettre eux-mêmes personnellement de l’avant. Je souhaite sincèrement pour eux qu’ils vont la saisir 🙂

  5. Harold Guillemette dit :

    C’est certain que je vais la suivre…je vais laisser la chance aux coureurs. Par contre, ce qui m’agace c’est le côté élimination des concurents. En plus, ils vont être en équipe, tout pour mettre la bisbille dans l’équipe. Un voudra faire si, l’autre cela et là. J’espère que ce sera pas un loft story du voyage. Bonne continuation avec ton blogue. C’est un plaisir de te lire. Je souhaite que la nouvelle mouture de la course ne sera pas une carte postale de voyage mais bien de véritables créations comme la défunte course destination monde l’était. On souhaite tous que le dimanche soir sera uneheure d’émotion, de rencontres, d’histoires bien fignolées et surtout amener un petit côté rêveur aux auditeurs. Comme dans le temps. Super ton blogue en passant.

    • Mawoui dit :

      Effectivement, le dimanche soir me semble un moment des plus propices pour les histoires bien fignolées qui portent avec elles leur part de rêve ! 🙂
      Au plaisir et merci grandement pour tes encouragements !

  6. Anonyme dit :

    Faque si je comprends bien, tu démolis le show en te basant sur les blogues, avant même qu’il ne soit en ondes? C’est une émission de films, pas une émission de blogues. Les participants ont été choisis pour leur talent derrière la caméra, pas leur talent avec le crayon. Maintenant qu’ils ont fait quelques films, on peut les trouver poches ou bons mais c’est profondément absurde que tu aies choisi de condamner les coureurs avant même qu’ils aient produit un film. Tu me fais penser à tous ces boomers qui répètent sans cesse que « c’était dont mieux avant »!

    • Mawoui dit :

      Vous semblez profondément choqué … Il semble bien que vous ayez à coeur ce sujet.

      D’abord, je ne crois pas démolir quoique ce soit, on s’entend non ? Démolir, le mot est bien fort. Je donne simplement des impressions préliminaires. De plus, je précise à plusieurs reprises que ce sont simplement des impressions basés sur un premier survol. Je ne vois rien d’absurde en cela puisque je précise ce fait.

      Vous avez tout à fait raison, les participants ont été choisi en fonction de leur talent de réalisation. Je peux tout de même trouver insipides certains de leurs propos non ? Et me permettre d’avoir ensuite un doute quant à la qualité du contenu de la réalisation à venir, non ? Toujours en mettant de l’avant que ce ne sont que des impressions et que justement, je laisse la chance aux coureurs plutôt que les condamner … 😉

      Contente de vous faire penser à des boomers. Je vois dans vos propos un bien triste jugement, mais enfin. Vous avez droit à votre opinion n’est-ce-pas ?

      La prochaine fois auriez vous l’obligeance de l’assumer entièrement et de vous identifier si vous êtes si sûr de vous ?

  7. Je demeure toujours perplexe quant aux commentaires de tous ces anonymes qui rôdent sur les blogues… Chez moi c’est un peu la même chose. Quand je dis un truc qui ne plait pas, je retrouve souvent des membres de cette communauté d’anonyme me laisser de doux messages sans jamais avoir le courage de s’identifier. Déjà qu’on laisse les gens s’exprimer, encore faudrait-il qu’ils aient la gentillesse de laisser ne serait-ce qu’un prénom. Et le vrai en autant que possible. En passant, bon article Marie-Ève. A+

    • Mawoui dit :

      Merci Yves, c’est très gentil !
      Je ne m’en fais pas pour ce genre de commentaires qui suinte la frustration et la mauvaise foi. D’abord, ça me montre comment ce dit « anonyme » n’a lu que ce qu’il souhaitait lire … et les attaques ainsi comparatives et discriminatoires me laissent franchement de marbre. Enlevant par le fait même toute crédibilité à cette personne.

      Au fait, on a toujours une table a brulé ensemble !?! Ça va être difficile avant mon départ, mais on trouvera un moment !

  8. Faque…
    Enfin, juste à regarder mon dernier post et les réactions suscitées… Mais ça fait partie de la game comme on dit et c’est bien comme ça. J’ai aussi un peu de difficulté avec les anonymes moi aussi. Je sais pas, dans la vie, il faut assumer ses opinions.

    La table est toujours là oui. Mais je peux te dire qu’elle est passée proche la semaine dernière… Puis je me suis dit: pas encore. Bref, on trouvera bien un moment un de ces jours. A+

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s