¡ Cozumel me espera !

En maya-yucathèque, son nom veut dire « terre des hirondelles »… Tiens, ça m’a rendu curieuse. Plus grande île habitée du Mexique, la plus grande étant en réalité Isla Tiburón, une réserve naturelle située dans le golf de Californie, l’île de Cozumel est réputée pour ses récifs coraliens magnifiques et ses plages de sable blanc.

Pour une habituée des périples de type backpack et pour une grande amoureuse du Mexique et de sa culture, de ses habitants et des pescadillas, je suis fortement conscience que je plonge dans autre chose.  Non que j’exècre les tout inclus, loin de là, j’en ai déjà fait quelques uns à Cuba, mais je sais que je serais loin de retrouver la chaleureuse ambiance d’une pozole, le goût de la coriandre et de la salsa verde dans tous mes plats et la possibilité d’humer les odeurs bien particulière du marché.  N’empêche, même si je suis convaincue qu’il y a bien meilleure manière de découvrir un pays, mon côté aventurier ne crache pas non plus sur la formule tout compris une fois de temps en temps … Surtout actuellement où il est possible de trouver des prix très bas ! Pour moi, il s’agit d’un très bon moyen de me contraindre à m’arrêter (en refoulant difficilement mon désir d’exploration) et de recharger ses batteries.  Disons que la maman monoparentale très active et remplie de projets en a présentement crûment de besoin.  Il faut savoir écouter son corps pour ne pas aller à contre-courant lorsque celui-ci nous parle…

Je sais néanmoins que même isolée sur cette île en grande partie touristique, j’aurais plusieurs pensées pour les horreurs qui se trament dans les provinces du Chihuahua, du Guerrero et de bien d’autres depuis quelques années. Je ne crois pas qu’actuellement je repartirai seule avec mon sac-à-dos comme je l’ai déjà fait.  Moins par manque de courage ou par envie que par conscience que l’ampleur des tueries et de la corruption nous dépasse et qu’il suffit parfois d’être à la mauvaise place au mauvais moment …

C’est donc avec pour principalement objectif de diminuer mes cernes, de faire un plein d’énergie et de NE RIEN FAIRE (marcher longuement dans le sable, méditer devant des levers de soleil, écrire 2-3 lignes dans un carnet, dévorer un livre, faire des mots croisés, trier des coquillages et me balader appareil photo à la main = NE RIEN FAIRE), que je troque mon sac contre une valise à roulettes et que je pars ce matin vers cette prometteuse île mexicaine.  Une petite semaine de pur plaisir à me faire servir et à découvrir un autre angle de la mer des caraïbes…  Et ce, sans Roukie !

Évidemment, m’entretenir aussi au passage avec elle, ma grande chum.

Mais ça, vous le saviez déjà …

Cuba 2011

Publicités
Cet article, publié dans Chroniques d'écume, Mexico Quérido, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour ¡ Cozumel me espera !

  1. Ping : De Acapulco à Huatulco … autre regard sur le Mexique. | Como la Espuma

  2. Ping : Prémisse de petits bonheurs floridiens | Como la Espuma

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s